Hajimete no Gal

INFORMATIONS

2017
Ueno Meguru
Naz

comédie

ecchi

Anime licencié par Crunchy

Jun’ichi « Jun » Hashiba est un lycéen pas très assidu dont la seule préoccupation est de vouloir perdre sa virginité. Poussé par ses amis, il se met à genoux devant Yukana Yame et lui fait une déclaration d’amour. Et ça marche ! À présent, Jun sort avec Yukana, mais il n’avait pas vraiment réalisé qu’elle était une fille ultra-branchée par la mode…

3 Commentaires

avatar
Arukiel - 20/07/2017

Honnêtement, je ne m'attendais pas à grand chose en regardant le premier épisode. Enfin, généralement quand on voit les catégories ecchi et comédie, on s'attend davantage à des blagues clichés qu'à quelque chose de frais. Mais les 3 premières secondes de l'animé ont suffit à me dire que j'allais lui laisser une chance. Et pour une raison toute simple, cet animé assume pleinement son coté ecchi. Bon, ce n'était pas le premier, mais sait-on jamais? Et grand bien m'en prit! Cet animé n'a pas de tabou, il fait des blagues de cul et des blagues sur les puceaux, certes, mais il ne fait pas dans la demi-mesure. Il n'y a pas cette retenue que l'on trouve souvent. J'en suis actuellement au 2nd épisode donc ce sont encore mes premières impressions. On dirait que le scénario sera assez simple, il s'agit d'un slice of life relativement classique. Pas de magie, pas de lycée bizarre, juste un lycée banal. Mais alors d'où compte-t-il tirer quelque chose? Qu'est-ce qui me fait dire que cet animé va être différent de ses 10 000 autres prédécesseurs? C'est simple. Cette fois, le jeune puceau qui cherche à avoir sa première fois n'est pas juste dépeint comme un mec trop timide, trop vertueux, etc... Non, cette fois, c'est un mec qui est véritablement réaliste. Il n'est pas innocent car vertueux, car "pas avec une fille que j'aime pas". Non, son innocence est réaliste, c'est celle du manque d'expérience, celle qui, quelques années après nous fait nous dire qu'on était bien con. Quand à Yukana Yame, la femelle alpha de l'animé, il semblerait (c'est la fin de l'épisode 2 qui me fait dire ça) que l'auteur sache écrire un perso féminin et passer au-delà du cliché de la bimbo avec aisance. En fait, c'est peut-être là la vraie force de cet animé, en plus d'un humour parodique de ce qu'on a tous ressenti un jour, il semble savoir casser les clichés. Cela donne vraiment une certaine fraîcheur à cet animé. A voir donc plus tard avec les autres épisodes

avatar
lafourminoir - 13/07/2017

ci vous , vous atendez a autre chose que du pervers dans cet animé vous faites fausse route , par ici et par la pervers a 200% c est a croire que l histoire il y en a pas telement ça parle de cu a tout moment , c est limite chiant

avatar
Octopopus - 13/07/2017

Bon on peut pas tomber sur + ecchi que ca mais sinon l anime est drole mais sans plus quoi. Les blagues sont tourner vraiment sur le sexe