Princess Princess
content_copy

Princess Princess

starstarstarstarstarstarstarstarstarstar 3.565
Episode(s): 12
anime_Princess Princess
Shôjo
École
Comédie
Episode(s): 12
flag Statut
date_range Année 2006
create Auteur(s)
videocam Studio(s) Studio Deen
monetization_on Producteur(s) TV Asahi
lock Licence(s) Non Renseigné
schedule Durée moyenne 24min
Tôru Kôno est transféré à l’académie Fujimori, une école pour garçons réputée pour être la meilleure de la région. Mais, il ne sait pas ce qui l’attend… En effet, à son arrivée, il tombe nez à nez… avec une jeune fille à la beauté saisissante qui s’enfuit aussitôt. Quelle surprise lorsqu’il découvre par la suite que la jeune fille est en réalité un jeune homme qu’on appelle « Princesse« , choisit parmi les élèves par le conseil des étudiants pour s’habiller en fille et ainsi apporter un peu de fraîcheur et de charme aux autres élèves. En moins de temps qu’il en faut pour le dire, Tôru devient la coqueluche de l’école et a l’opportunité de devenir la nouvelle Princesse. Entre sa fierté d’homme et les avantages de la fonction, Tôru a vite fait son choix…
Votre note pour cet anime :
starstarstarstarstarstarstarstarstarstar 0
avatar_Ancien utilisateur
le 13/01/2015 à 11h00
Ancien utilisateur Mardi 13 Janvier 2015 à 11h00
J'aimerais beaucoup m'exprimer sur le cas de Princess Princess. Je le connaissais depuis quelques temps de par son nom et le résumé, et je pense que comme beaucoup l'idée ne m'a guère emballé. Je n'ai donc pas cherché à en savoir plus et, passant mon chemin pour m'intéresser à d'autres mangas, je suis finalement retomber dessus avec l'intention de le juger, bien que je partais avec de très mauvais pressentiments.
Je n'ai jamais été autant surprise. La forme, je suis tout à fait d'accord avec cela se rapproche beaucoup trop du shôjo, ce qui pourra en déranger certains -à raison-, cependant j'invite ces personnes-là à ne pas s'arrêter sur ce simple constat.
Les personnages ont droit à de bons traitements psychologiques, et j'ai senti au fur et à mesure que les épisodes passaient qu'une véritable relation se nouaient entre eux, qu'elle soit amicale ou autre. J'apprécie particulièrement le soin qui a été attribué aux deux protagonistes principaux: Toru et Yûjiro. En regardant leurs aventures, leurs moments de joies, je me suis sentie proche d'eux et ma seule envie après avoir terminé la série est de les voir heureux. Je préfère ne pas spoiler leur passé, alors je ne dirais que ceci: il s'inscrit dans la problématique d'identification et d'amour d'un adolescent, c'est ce qui est je pense à mon sens le plus beau à voir. Tous deux se posent des questions qui ne sont pas en dehors de nous, au contraire, il sera simple de s'identifier à eux, de les comprendre et voir même de compatir à leur souffrance et leur tiraillement.
Certains autres personnages ont droit eux aussi à leur développement, je regrette néanmoins que beaucoup n'est pour seul intérêt que leur fonction.
Un autre point important du manga, un vrai plus que je souligne avec beaucoup d'enthousiasme: même si le manga est classé yaoi tous les personnages ne sont pas gays. Bien évidemment, en regardant un manga de ce genre il faut rechercher la romance entre deux garçons, mais bien trop souvent les personnages autour sont tout aussi gays... Ce qui soyons clair n'est pas du tout réaliste. J'aime le couple que forme Yukata et Megumi, j'aime les voir s'épanouir tout deux, et j'ai autant d'affection pour eux que pour les protagonistes.

L'humour du manga ne pourra pas faire rire tout le monde, personnellement j'ai ris à n'en plus pouvoir à certains moments -même si certains gags se répètent beaucoup trop-.

L'opening et ost ne m'ont pas plus touchée que cela, au contraire, beaucoup m'auront réellement laissé perplexe et les autres n'ont rien de spécial.

La fin m'a particulièrement frustrée, je pense même que je ne serais pas la seule dans ce cas là. Elle est implicite par rapport à un certain point, mais j'aurais aimé qu'elle me donne plus à voir... Un petit point négatif qui est rattrapé par le reste selon moi.


En conclusion, Princess Princess est un manga léger, qui aborde tout de même certains questionnements typique des adolescents et donnent des réponses -à contester ou non-, et même si le chara-design pourra en rebuter certains, je le conseille vivement, ne serait-ce que pour les relations évolutives entre les personnages.