RErideD : Toki Koe no Derrida
content_copy

RErideD : Toki Koe no Derrida

starstarstarstarstarstarstarstarstarstar
Episode(s): 9
anime_RErideD : Toki Koe no Derrida
Sci-Fi
Drama
Episode(s): 9
flag Statut
date_range Année 2018
create Auteur(s)
videocam Studio(s) Geek Toys
monetization_on Producteur(s) Non Renseigné
lock Licence(s) Crunchyroll
schedule Durée moyenne 24min
En 2050, un jeune ingénieur nommé Derrida Yvain est félicité pour son invention, le robot autonome DZ, une avancée majeure dans la robotique et fleuron de l'entreprise de son père. Cependant, avec son collègue Nathan, il découvre une faille et demande à la firme de reporter la production en série. Mais ses recommandations sont ignorées et dès le lendemain, le laboratoire est attaqué par des forces inconnues. Derrida doit son salut à sa cryogénisation pendant une dizaine d'années. Lorsqu'il se réveille, le monde a été dévasté par son invention. Il cherche alors à retrouver la fille de Nathan et à la protéger, dernière promesse qu'il a faite à son ami…
Votre note pour cet anime :
starstarstarstarstarstarstarstarstarstar 0
avatar_Ryùgo Asákura
le 22/11/2018 à 23h46
Ryùgo Asákura Jeudi 22 Novembre 2018 à 23h46
L'histoire est excellente sur le papier et tien la route tout du long mais... la forme n'est pas toujours très bonne, ils y a de nombreuses maladresses, des tas de détails nécessaires absents, le rythme assez mou et l'exécution un peu bancale font qu'on ne se sent pas vraiment impliqué pour les personnages, nombres de moments sont très classiques voire vide d'originalité, les enjeux paraissent parfois vraiment faibles et il faudrait expliquer des tas de points en apparence peu cohérents voire illogiques. Bref, malgré toute ses bonnes intentions et son gros potentiel cet anime s'est viandé en beauté. Le réal de Steins;Gate avait peut-être pas mal de bonnes idées qu'il a essayé d'exploiter au mieux, mais malheureusement l'anime souffre de tous les manques cités précédemment. En clair, ça ne vaut le coup de le suivre que pour l'histoire, car même si la révélation finale semble un peu quitch, elle est franchement bien amenée et l'ensemble peut s'avérer intéressant si on arrive a faire abstention de tous ses défauts. C'est pas la mer à boire, mais il y quand même un bon bras de rivière à franchirje comprendrais que l'on ai pas trop envie de s'y mouiller.